business angel financement projet

Business angel : définition et avantages

Publié le 06-05-2024

Accueil > Conseils de pros > Business angel : définition et avantages

L’une des pierres angulaires commune à tous les projets de création d’entreprise est la recherche de financements. 

Il existe d’ailleurs plusieurs aides à la création et à la reprise d’entreprise, portées par des organismes spécialisés, les collectivités ou encore l’État.

Mais aussi par des individuels, portés par le challenge de soutenir de jeunes entreprises et forts d’une expérience solide dans le milieu : les business angels.

Acteurs majeurs dans le développement de projets innovants, les business angels apportent leur soutien financier mais aussi leur expérience et leurs connaissances dans le milieu des affaires.

Qui sont les business angels ? Quel est leur rôle au côté des entrepreneurs ? Sous quelles conditions peuvent-ils investir leur patrimoine ? Comment les trouver ?

Focus sur les business angels, ces investisseurs providentiels qui misent sur vous et votre projet d’entreprise.


Business angel : qui est-ce et quel intérêt ?

Un business angel est une personne physique qui investit à titre individuel au capital d’une jeune entreprise innovante.

Également appelé « investisseur providentiel », le business angel peut intervenir seul ou au sein d’un réseau de business angels. 

On parle alors de société d’investissement de business angels (SIBA).

Soutien indéniable pour les entrepreneurs se lançant dans l’entrepreneuriat avec un budget limité, l’accompagnement qu’offre un business angel est pluriel et va au-delà du premier aspect financier.

En effet, en plus d’investir son temps et son argent, il partage aussi son expérience et ses réseaux relationnels avec les jeunes entreprises qu’il accompagne.

Cet engagement personnel du business angel lui permet de se démarquer des modèles de financement classiques (prêts bancaires) et des nouveaux profils de contributeurs financiers qui émergent via le crowdfunding.

Là où ces derniers ont pour unique vocation le financement de l’entreprise, le business angel est un partenaire d’affaires.

Business angel : quel impact sur un projet entrepreneurial ?

Considérés comme des investisseurs providentiels, les business angels restent maîtres de leur investissement.

Ce sont eux qui choisissent où, quand et pourquoi ils injectent de l’argent dans un projet entrepreneurial.

Projet d’entreprise : la plus-value business angel

Comme indiqué, le rôle premier des business angels est de venir renforcer les fonds propres d’une entreprise.

À travers ce processus d’accompagnement, les business angels investissent à plusieurs niveaux dans les projets qu’ils soutiennent :

  1. Le financement :
    • En effectuant un investissement financier direct à l’entreprise, depuis son patrimoine financier personnel.
    • En facilitant l’obtention de financements annexes, grâce au soutien que son réseau fournit au projet et au gain de crédibilité qui en découle.
  1. Le réseau relationnel :

En donnant accès aux contacts et relations qu’ils ont créés au cours de leur carrière, dans leur domaine d’expertise ou au-delà.

  1. L’expertise et l’expérience :

En partageant une expérience entrepreneuriale solide et une expertise dans leur domaine d’activité. 

business angel financement relationnel expérience

Les business angels partagent également leurs connaissances du milieu des affaires et conseillent les jeunes entreprises dans leurs prises de décisions, choix de gestion, pièges à éviter, etc.

Les modalités d’intervention des business angels

Le choix des business angels d’investir ou non dans un projet dépend de deux conditions :

  1. Le stade de vie de l’entreprise :

Les business angels interviennent généralement lors de la phase d’amorçage, c’est-à-dire lorsque l’entreprise a fait ses preuves : votre concept doit être abouti, votre offre doit avoir trouvé sa clientèle, etc. 

Si la phase d’amorçage reste leur cœur d’action, les business angels peuvent également intervenir à d’autres stades de vie de l’entreprise, comme celui de la création ou de la reprise d’entreprise.

  1. Le secteur d’activité de l’entreprise :

Les business angels investissent particulièrement dans les projets innovants dotés d’un fort potentiel de croissance.

Ceci, tout en privilégiant les secteurs d’activité en lien avec leur propre expérience professionnelle.

Parmi les milieux recevant le plus de faveurs de ce type d’investisseur, l’on retrouve ainsi : les technologies, l’informatique, la santé, l’industrie ou encore la FrenchTech.

La rémunération des business angels

Lorsqu’un business angel participe au capital d’une entreprise, on parle d’investissement en capital risque.

C’est pourquoi, afin de rester prudent dans sa capacité d’investissement, le business angel consacre généralement moins de 15 % de son capital pour aider une jeune entreprise.

Si cet investissement de départ est risqué, il en est pourtant proportionnellement rentable.

En effet, lorsqu’un business angel investit au capital d’une entreprise, il en devient actionnaire minoritaire.

C’est cet actionnariat qui lui permet de tirer une rémunération de son investissement de départ, puisque l’objectif est de regagner entre 5 et 10 fois l’investissement de départ, sur 5 ans.

Pour ce faire, le business angel peut :

  • Vendre ses actions à un autre actionnaire
  • Vendre les actions de l’entreprise en bourse

À cela, s’ajoute des avantages fiscaux comme :

  • La loi TEPA (Travail, emploi et pouvoir d’achat) : qui prévoit une réduction de 18 à 25 % de la somme versée sur l’impôt sur le revenu.
  • L’avantage Madelin : qui permet (sous conditions) de bénéficier d’un crédit d’impôt équivalent à 25 % des fonds investis.

Business angel : quelles étapes pour y recourir ?

Si l’on peut faire marcher son réseau pour trouver un business angel, le plus simple reste encore de recourir aux plateformes spécialisées.

Sur ces réseaux, la mise en relation entre entrepreneurs et investisseurs est sécurisée, réglementée et encadrée par un processus de sélection précis.

Découvrez
notre module
d’estimation
en ligne

doc invite
icon arrow

Comment trouver un business angel ?

Si vous souhaitez faire appel à un business angel pour concrétiser votre projet professionnel, nous vous conseillons de vous tourner vers les réseaux de business angels.

Ces derniers s’emploient à mettre en relation jeunes entreprises aux projets innovants et investisseurs potentiels.

Ils en existent de nombreux et afin de trouver celui qui est le plus à même de vous accompagner, vous pouvez effectuer une présélection en fonction :

  1. De sa proximité géographique
  2. De ses caractéristiques culturelles et/ou thématiques

Dans cette veine, nous retrouvons ainsi plusieurs réseaux de business angels :

  • Les plus généraux, comme :
    • Euroquity, lancé par la BPI, pour mettre en relation sociétés (PME), investisseurs et structures d’accompagnement.
    • France Angels, qui fédère plusieurs réseaux de business angels, investissant en groupe ou en individuel.
  • Ou les plus ciblés, comme :
    • Femmes business angels, premier réseau féminin de Business Angels en France et en Europe, qui encourage les femmes à se lancer dans l’investissement.
    • Angels santé, premier réseau de Business Angels en Europe dédié au secteur de la santé.

En présentant votre projet directement auprès du réseau de business angels qui vous correspond, vous augmentez vos chances de trouver le business angel le plus enclin à investir et à s’investir avec vous.

En parallèle, il est également recommandé d’effectuer une levée de fonds pour élargir votre champ de recherche de financement et trouver des investisseurs de toute sorte, dont des business angels.

présentation projet financement business angel

Comment présenter votre projet et convaincre les business angels ?

Pour faire appel à un réseau de business angels, vous devez déposer un dossier auprès d’une plateforme spécialisée.

Ce dossier, complet et attractif, doit prendre la forme d’un business plan.

Il doit donc présenter la pertinence et la faisabilité de votre projet, sa mise en place et des projections financières pour comprendre son modèle économique.

Pour cela, votre dossier doit comprendre :

  1. Un résumé de votre projet de création, également appelé « executive summary », qui doit présenter l’intérêt du projet en quelques pages.
  2. Un résumé de votre business plan sur 18 mois, détaillant les données chiffrées mois par mois.

Une fois ces éléments réunis, vous pouvez déposer votre dossier qui sera examiné selon 3 critères :

  • Le domaine d’activité
  • La maturité de votre projet
  • Le montant recherché

Enfin, si votre projet entrepreneurial a retenu l’attention d’un ou plusieurs business angels, vous serez invité à :

  1. Présenter votre projet oralement (elevator pitch) devant un jury constitué du réseau de business angels choisi.
  2. Réaliser un audit d’investissement (due diligence) qui permet aux business angels intéressés d’approfondir l’examen de votre projet et de négocier leurs conditions d’entrée au capital.

Formalisé par la signature d’un pacte d’actionnaires, l’accompagnement d’un business angel est une solution qui séduit de nombreux entrepreneurs.

pact actionnaires business angel

Et pour cause, si cette démarche demande du temps et de la préparation, elle reste néanmoins prometteuse d’équilibre entre accompagnement financier, stratégique et humain.


FAQ

Les business angels en trois questions :


Dans la même catégorie :

icon arrow left icon arrow right

Découvrez notre

modèle de prévisionnel d’exploitation à personnaliser

icon leadMagnet